Un appel pour les régions

L’histoire d’amour entre Alain Ringuette et les régions ne date pas d’hier !

Il a participé à l’implantation de l’Église Baptiste Emmanuel de Rimouski en 1984, où il a œuvré pendant neuf ans. Il a aussi servi comme ancien et leader à l’évangélisation à l’Église de Terrebonne-Mascouche avant de partir en 1996 implanter une Église fille à Grand-Sault, où il a été le berger pendant quatorze ans tout en achevant son premier cycle avec SEMBEQ. Quelques années plus tard, il s’est joint à l’Église de Rivière-du-Loup, où l’idée d’un projet de maîtrise en théologie appliquée s’est concrétisée.

Toutes ces années de ministère en régions éloignées ont convaincu Alain du besoin d’y fournir une formation adaptée à ce contexte. « L’isolement demeure le plus gros obstacle à la croissance spirituelle des Églises », déclare-t-il. « Les membres actifs ont peu de modèles et peu de ressources ; ils n’ont pas de temps pour une formation régulière, trop occupés aux tâches de l’Église. » À partir de divers outils de SEMBEQ, Alain a ainsi développé trois cours de théologie appliquée plus succincts auxquels une vingtaine de personnes ont assisté. Le processus d’un an et demi fut fructueux ! Il a mené à une redistribution des responsabilités permettant aux gens de servir selon leurs forces, à la création d’un cours de baptême, à l’organisation de soirées d’évangélisation, à une décision pour l’anciennat et à une conversion. Gloire à Dieu !