Réflexion sur la période de pandémie

Jusqu’à récemment, les Occidentaux du 21e siècle se pensaient hors d’atteinte à cause de la technologie, de l’argent, et de la médecine moderne. Mais voilà qu’un tout petit virus fait son apparition et bouleverse complètement tous les espoirs humains de cette vie.
 
Je pense que le Seigneur utilise souverainement ce virus pour venir briser les idoles de notre génération : sécurité, confort, indépendance, etc. En quelques jours seulement, bien des personnes ont perdu leur emploi, une partie de leurs économies à la bourse, et leur santé est actuellement menacée. Mais pour nous qui sommes en Christ, notre sécurité, notre assurance et notre espérance ne peuvent pas nous être enlevées ; comme le Seigneur Jésus l’a dit lui-même : Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. (Jean 10.28-29)
 
Peut-être que cette crise de la Covid-19 va aussi ramener l’Église à se recentrer et à redécouvrir les choses essentielles. Ma prière, en ces temps incertains, c’est que Dieu ébranle la « spiritualité » superficielle du peuple québécois afin qu’une vraie recherche puisse s’effectuer dans les cœurs. J’espère que nos contemporains verront l’insuffisance de leurs idoles. Je pense qu’à moins d’une intervention divine, même la plus grande détresse ne sera pas suffisante pour que les hommes se tournent vers Dieu. Prenons donc au sérieux notre rôle d’ambassadeur dans ce temps de crise. Ne comptons pas sur les circonstances pour faire le travail à notre place et parlons de l’Évangile.
 
Je prie que cette pandémie purifie et affermisse l’Église du Québec. Que cette situation nous fasse réaliser notre besoin de dépendre entièrement et uniquement du Seigneur ! Je rends grâce à Dieu pour tous les moyens technologiques que nous avons à notre disposition pour rester connectés durant le confinement. Mais malgré cela, j’espère que l’Église se rendra compte que les meilleures prédications vidéo ne peuvent pas remplacer notre vie les uns avec les autres.

COLLABORATION SPÉCIALE
Matthieu Gauthier – étudiant à la maitrise à SEMBEQ