Le rôle des coachs dans nos formations

Qui est le mieux placé pour former des leaders pour le ministère pastoral ? SEMBEQ croit fermement que la responsabilité en incombe à l’Église locale.
 

Celle-ci offre le meilleur écosystème d’apprentissage aux étudiants, qui sont exposés à la réalité et aux défis quotidiens de leur Église. Un Centre de formation SEMBEQ (CFS), c’est-à dire une Église qui s’investit dans la formation d’ouvriers, utilise les outils de SEMBEQ et offre l’accompagnement sur mesure d’un coach, qui chemine avec l’étudiant pour l’aider à se préparer au ministère pastoral ou à tout autre ministère.

Nos nouveaux programmes par acquis de compétences demandent plus que jamais l’implication de tuteurs pour aider les étudiants à intégrer les savoirs reçus et développer les savoir-être et savoir-faire essentiels à une saine pratique du leadership d’Église. Nos formations requièrent la participation d’un à trois coachs, selon le type et le domaine de formation

LE COACH ÉGLISE
Tous les étudiants qui sont en formation à SEMBEQ doivent être jumelés à un coach Église. Celui-ci est reconnu pour son expérience dans le ministère pastoral et désigné par l’Église locale de l’étudiant. Il peut en être le pasteur principal ou membre de son équipe pastorale, ce qui lui permet de suivre la progression de son protégé au quotidien. Il accompagne l’étudiant dans son cheminement d’apprentissage en veillant au développement de son savoir- être et de son savoir-faire. Il est un modèle, un conseiller et un mentor qui transmet son expérience.

LE COACH ACADÉMIQUE
Seuls les étudiants qui visent l’obtention d’un diplôme sont jumelés à un coach académique, qui favorise le développement du savoir théologique de l’étudiant. Ce coach a complété une formation avancée en théologie et possède une maîtrise ou un doctorat lui permettant d’encadrer un étudiant dans ses apprentissages. Il contribue au développement intellectuel de celui-ci en l’aidant à développer ses réflexions et ses points de vue, et veille à ce que ses travaux répondent à la rigueur intellectuelle requise.

LE COACH EXPERT
Dans certains cas, par exemple pour un domaine spécialisé, les compétences que l’étudiant inscrit à un diplôme doit développer ne peuvent être transmises ni par le coach Église ni par le coach académique. Un coach expert est alors requis. Il assiste les autres coachs et oriente l’étudiant vers les ressources, travaux et formations nécessaires au développement des compétences de sa spécialisation.

EN RÉSUMÉ
/> L’étudiant cherchant une attestation (formation sur mesure et adaptée au besoin) n’est accompagné que d’un coach Église, et ses apprentissages ne sont pas évalués. L’étudiant visant l’obtention d’un diplôme (baccalauréat ou maîtrise) est accompagné d’un coach Église, d’un coach académique, et parfois d’un coach expert, qui travaillent ensemble avec lui et s’assurent que les compétences sont bien intégrées à sa pratique pastorale.